7 Réalisme, art plus vrai que nature! | LE MAG D'ARTIDAY
ArticlesMouvements artistiquesMouvements et Techniques

Réalisme, art plus vrai que nature!

By 11 janvier 2016 No Comments

Réalisme, reproduire le réél!

Tout comme en littérature, le réalisme a été le mouvement dominant en art pendant la seconde moitié du XIXème. Le mouvement est apparu d’abord en peinture vers 1830 et en littérature entre 1840 et 1890. Le concept de réalisme en peinture a probablement intéressé Champfleury qui exigeait du romancier « la sincérité dans l’art ».

MyArtMakers - Réalisme - Millet, Les glaneurs

MyArtMakers – Réalisme – Millet, Les glaneurs

 Le réalisme s’est donc révélé par un souci de « reproduire le réel » à travers un travail d’expression, de structure, en un mot la stylisation.

« Il s’agit de rendre réel les scènes de la vie courante ». Champfleury, dans Le Réalisme publié en 1857.

Un lien très fort avec la photographie

MyArtMakers - Réalisme - Gustave Courbet, Autoportrait

MyArtMakers – Réalisme – Gustave Courbet, Autoportrait

Contemporain des débuts de la photographie, le réalisme s’inspire fortement de celle-ci, notamment pour la représentation des corps, en particulier pour les nus féminins. On retrouvera cela en particulier chez le fer de lance du réalisme : Gustave Courbet. Mais les intentions des peintres sont très éloignées du mimétisme photographique, leur volonté est de donner une vision personnelle du réel, qui se heurte parfois à l’incompréhension de leurs contemporains.

A cette époque, la photographie est en plein essor et des artistes tels que Nadar connaissent un grand succès. De ce fait, le réalisme s’inscrit entre la peinture, par sa technique, et la photographie, par le principe de reproduction de l’image.

Un courant s’opposant à la peinture d’histoire, l’exemple de Gustave Courbet

Le réalisme traduit une réelle rupture avec l’art académique précédent.

Les artistes réalistes renient la peinture d’histoire, religieuse et mythologique qu’ils jugent trop idéalisée.

Gustave Courbet par exemple s’oppose à l’enseignement académique de l’Ecole des beaux-arts dont il refuse les règles. Il s’écarte des sujets mythologiques ou historiques et ancre sa pratique dans son époque en représentant ce qui l’entoure. Néanmoins, il conserve souvent le format immense de la peinture religieuse et historique. En effet, ses toiles sont à échelle humaine.

Plusieurs scandales ponctuent la carrière de Courbet, mais ces épisodes lui permettent aussi d’entretenir sa réputation et n’empêchent ni la reconnaissance, ni le succès commercial. Ainsi, tout en prouvant que sa réussite n’aliène en rien sa liberté créatrice, Courbet conserve sa place sur le devant de la scène artistique.

Les thèmes inspirés du quotidien

MyArtMakers - Réalisme - Jean-François Millet, L'angélus

MyArtMakers – Réalisme – Jean-François Millet, L’angélus

On retrouve dans le réalisme un intérêt pour la banalité, le quotidien. Les peintres s’orientent vers les métiers, les paysages qui les entoure et les traditions. Ainsi, on voit apparaître des sujets animaliers avec Rosa Bonheur, des paysages de mers, de montagnes avec Gustave Courbet, la société chez Manet et des représentations de scène agricoles chez Jean-François Millet.

Ces thématiques illustrent un changement majeur dans l’histoire de l’art. En effet, n’importe qui devient représentable, les artistes peignent des paysans, des ouvriers, alors qu’autrefois ils privilégiaient les dieux, les rois ou les figures majeures de l’histoire.

De nos jours, les artistes s’intéressent toujours à l’idée de banalité et de quotidien, sujet éminemment d’actualité permettant une grande réflexion artistique et spirituelle.

Gustave Courbet : Maître du réalisme

MyArtMakers - Réalisme - Gustave Courbet, Un enterrement à Ornans,

MyArtMakers – Réalisme – Gustave Courbet, Un enterrement à Ornans,

C’est avec lui que la grande histoire du réalisme commence. Le peintre Gustave Courbet est né à Ornans en 1819 s’intéresse très tôt aux peintres de l’école espagnole (Ribera, Vélasquez) mais également à des peintres français (Géricault, David). Ses peintures se composent souvent de plusieurs lés qu’il assemble. Il privilégie la peinture au couteau et travaille sur des grands aplats de matières. Ses thématiques sont variées. Il aborde à la fois les nus, les autoportraits, les paysages, les scènes de genre. Artiste provocateur, il n’hésite pas à choquer en représentant des scènes ambigües ou détournant la peinture historique classique. Sa touche est volontairement imprécise et privilégie une peinture assez libre et moins dessinée que ses prédécesseurs. Il joue fortement avec le sentiment des spectateurs en prenant des thèmes banaux mais immenses, permettant au regardeur de sentir vibrer la toile.

Rosa Bonheur : La vie rurale

MyArtMakers - Réalisme - Rosa Bonheur - Labourage nivernais, 1849

MyArtMakers – Réalisme – Rosa Bonheur – Labourage nivernais, 1849

Rosa Bonheur, est née 1822 à Bordeaux est une peintre et statuaire française, spécialisée dans les représentations animalières. Très jeune Rosa Bonheur a aidé financièrement sa famille et son succès lui a permis de devenir totalement indépendante financièrement.

Dans son travail on retrouve énormément de représentation de bovins et de paysages champêtres permettant de reconnaitre directement ses créations.

En 1860, elle décide de quitter Paris et de s’installer à By, où elle fait construire un très grand atelier et un jardin avec des animaux de toutes sortes comme des lions. Le succès et la réputation de Rosa Bonheur ont été si grands, que la vie non conformiste qu’elle menait (elle portait les cheveux courts, fumait, chassait…) n’a pas vraiment fait scandale, à une époque pourtant très soucieuse des conventions.

N’hésitez pas à consulter nos autres articles consacrés aux mouvements artistiques !

Octave Fournel

Octave Fournel

Octave Fournel est né à Saint-Etienne, la ville du design. Il s'intéresse très tôt au dessin et à l'écriture (Prix national du Carnet de voyage 2013) dans une famille où l'art est une passion et un métier. Etudiant à l'ICART, il se fascine pour la création artistique et son marché. Pour lui l'art n'est pas seulement une expression artistique mais le reflet d'une personnalité et d'une époque.

Leave a Reply