7 Jean-Luc Grappin, du figuratif à l'abstrait! | LE MAG D'ARTIDAY
ArticlesInterviews d'artistes

Jean-Luc Grappin, du figuratif à l’abstrait!

By 19 avril 2016 2 Comments

Grappin Jean-Luc, du figuratif à l’abstrait!

Jean-Luc Grappin est un artiste peintre ayant suivi l’Académie Charpentier à Paris. Son style, d’origine très classique, se ressent dans la figuration mais évolue vers l’abstraction au fil des années.

MyArtMakers - Grappin Jean-Luc

MyArtMakers – Grappin Jean-Luc

• Quand avez vous su que vous consacreriez votre vie à l’Art ?

J’ai su que je me consacrerais entièrement à l’art que très tardivement. Je n’ai pas suivi un cursus classique en faisant les beaux arts mais m’étant déjà mis à peindre dès l’âge de 17 ans, je me suis mis à l’abstinence de l’art ( c’est du moins l’éducation que j’avais reçue ). J’ai donc commencé des études de médecine puis je suis entré à l’académie Charpentier pour écouter mon père. Mais quand j’ai connu une historienne d’art ( qui allait être ma petite amie ), je me suis remis à peindre. Puis comme je reussissais à vendre mes toiles, j’ai persévéré et je me suis inscris à la maison des artistes et je me suis efforcé d’être un bon peintre même sans avoir fait les beaux arts.

• En tant qu’artiste, comment vous définiriez vous ?

Je suis un artiste classique au sens premier du terme. Dans ma jeunesse, mes références étaient Hubert Robert Altdorfer, Le Nain, Le Lorain, Raphael et j’en passe. Donc ma figuration est on ne peut plus réaliste même si j’y fais passer des choses de moi.

MyArtMakers - Jean-Luc Grappin

MyArtMakers – Jean-Luc Grappin

• Comment êtes vous parvenu à la finalisation de votre empreinte ?

Je ne suis toujours pas parvenu à marquer mon empreinte car mon abstraction évolue tous les jours. J’y travaille mais je ne veux pas être un peintre qui a trouvé quelque chose et qui le répète inlassablement sous toutes les coutures du genre Buren. Il n’y a pas de raison pour que cela s’arrête, on évolue tout le temps.

• Que souhaitez vous montrer/démontrer à travers votre Art ?

Je ne cherche rien de précis à montrer ou démontrer dans mon travail, je me contente de faire de belles choses agréables à l’œil, être dans un paysage ou dans une harmonie de couleurs, avec un contraste chaud froid tout en évitant au maximum le noir. Bien sûr, il y a des œuvres mieux réussies que d’autres mais j’aime tous mes tableaux plus ou moins, aucun ne ressort sauf peut-être celle ci:

MyArtMakers - Jean-Luc Grappin

MyArtMakers – Jean-Luc Grappin

• Quelles émotions stimulent votre travail ?

Ce qui me stimule dans mon travail c’est la musique. J’ai toujours travaillé en musique, c’est une source de création extraordinaire. Les chansons ou symphonies expriment tant de choses que ma gestuelle abstraite vient toute seule, jusqu’à un certain point; après il faut organiser le tableau pour qu’il tienne debout. La musique est un trésor d’inspiration.

• Quelle est l’œuvre qui a bouleversé votre vision de l’art ?

Je crois que l’œuvre qui a bouleversé ma vision de l’art est « La pêche au thon de Salvador Dali », c’était un homme qui vivait avec son temps et surtout les progrès de la science. Dans ce tableaum, il y a des trames dans les personages, l’eau qui ruisselle sur les poissons est admirablement bien réalisée. Pour moi, c’est une œuvre majeure de Dali.

• Quel artiste vous fascine ?

Dali m’a toujours fasciné, lui aussi se déclare comme un peintre classique. Son œuvre est gigantesque, tout est dans le détail et on ne voit pas la trace du pinceau, c’est admirable; que ce soit un grand format ou petit, il travaille à la loupe.

MyArtMakers - Jean Luc Grappin

MyArtMakers – Jean Luc Grappin

• Une époque, un mouvement artistique qui vous inspire ?

Plusieurs courants artistiques m’ont inspiré. Le premier, c’est le surréalisme mais pour Dali par pour Duchamp ou Max Ernst. Ensuite quand je suis revenu à la peinture c’est Monet qui reste toujours un des plus grand peintre su 20e sciècle. Ses couleurs renvoient une lumière différente suivant les heures du jour… je ne m’en lasse pas. Puis j’ai vu une exposition à Paris sur « les fauves». ça a été une révélation ; j’en garde un petit quelque chose aujourd’hui dans mes couleurs vives et fortes. Quand à l’absraction, disons que j’aime beaucoup Zao Wou Ki et Chu Teh-Chun.

• Des projets en cours ? Actuellement, où peut-on découvrir votre travail ?

Non je n’ai pas d’exposition de prévu pour le moment mais vous pouvez retrouver mon travail sur mon profil MyArtMakers !

Button Text

 

Artiday

Artiday

Artiday est la première place de marché sociale de l'art contemporain. Nous sommes de grands passionnés d'art contemporain et nous œuvrons pour transmettre cette flamme au plus grand nombre.

2 Comments

Leave a Reply