7 Exposer en galerie, faire connaitre votre travail artistique ! | LE MAG D'ARTIDAY
ArticlesConseils artistes

Exposer en galerie, faire connaitre votre travail artistique !

By 15 juin 2015 septembre 24th, 2015 9 Comments

Exposer en galerie, quelques solutions !

Si un artiste doit avant tout être lui-même et honnête dans sa démarche artistique, il n’empêche qu’il faut vendre pour financer ses futurs projets, ou ne serait-ce manger. Plusieurs options s’ouvrent alors à vous bien que la méthode la plus traditionnelle pour se faire connaître consiste à exposer en galerie. Non, ne partez pas, ce n’est pas si horrible. Contrairement aux idées reçues, il existe des galeristes honnêtes et compétents. Leurs savoir-faire vous permettent de faire la promotion de vos œuvres et vous déleste d’une lourde charge, de plus elles offrent une visibilité indéniable.

MyArtMakers - Exposer en galerie

MyArtMakers – Exposer en galerie

Bien choisir sa galerie

La relation avec un galeriste est primordiale. Choisir sa galerie, c’est choisir un partenaire d’affaire. Comme en amour et en amitié, le courant doit bien passer et vous devez partager une ligne artistique semblable. Vous devez donc clairement identifier vos besoins et vous assurer que le contrat est en accord avec eux. Mais avant tout cela, encore faut-il trouver une galerie qui accepte de vous exposer.

Un vrai galeriste s’engage et assume la part de risque. Avec une rémunération sur une base de pourcentage en général de 40 à 50%, elle peut monter à 70% dans les galeries les plus prestigieuses et descendre jusqu’à 20%. Cet argent couvre le travail du galeriste, qui est de visiter des ateliers, choisir les œuvres (en général au coup de cœur et en adéquation avec le goût de ses clients), payer les frais de transport, la confection d’un dossier de presse et de cartons d’invitations, les frais d’imprimerie, les visites des clients, l’organisation de vernissages, la participation aux foires d’art contemporain, les dîners, les évènements… Une galerie doit obligatoirement être assurée et avoir un numéro de Siret. Une galerie sérieuse compte généralement de 10 à 15 artistes.

MyArtMakers - Exposer en Galerie - GalerieNuméro1

MyArtMakers – Exposer en Galerie – GalerieNuméro1

Galerie N°1,  » la petite galerie des grands talents ! « 

Exposer en galerie, comment procéder ?

La première étape consiste à rechercher des galeries, toute rencontre se préparant à l’avance. Vous les trouverez facilement sur internet, de plus il est conseillé de sélectionner des institutions qui possèdent un site web, elles offrent une plus grande visibilité et plus de sérieux. Evitez les pseudos galeries bien connues dans le petit monde de l’art qui vous feront passer pour un paria. Aussi, ne contactez pas n’importe lesquelles, ce serait une perte de temps. Tout d’abord, ciblez les galeries qui se rapprochent de votre univers et de votre style, et faite un listing. Une galerie d’art abstrait n’aura que faire de vos tableaux figuratifs. Il faut par la suite que vous compreniez bien leurs univers, pour cela n’hésitez pas à vous informer sur leurs actualités, visitez le lieu pour vous faire une idée plus concrète. Est-ce que les oeuvres que vous y voyez vous plaisent? Voyez-vous bien votre travail à cet endroit?  Est-ce que les gens qui y travaillent vous ressemblent?  Est-ce que la communication est facile et l’atmosphère chaleureuse?

Si une galerie correspond à tous vos critères, prenez contact avec elle, mais pas n’importe comment. Tout d’abord évitez d’envoyer votre book par mail, mieux vaut le donner en main propre. Pour vous faire connaître dans un premier temps, envoyez un mail où vous n’oublierez pas de nommer le galeriste afin qu’il ne tombe pas dans la corbeille. Restez bref : le galeriste reçoit des dizaines de mails d’artistes par jour et n’a pas le temps de lire votre manifeste de 30 pages. Faites donc une présentation concise de vous même et de votre œuvre où vous soignerez votre style, avec quelques visuels pertinents. Si vous ne recevez pas de réponse, n’hésitez pas les inviter à votre futur vernissage, gardez toujours une bonne image de marque et n’envoyez donc pas de mail pour vous plaindre. Armez vous d’un site web, d’un portfolio, de brochures… Pour vos œuvres publiées en ligne, n’oubliez pas d’enregistrer vos œuvres auprès de services type copyrightdepot.com pour éviter qu’on ne s’approprie vos créations.

Ce que les galeristes jugent en premier, après la qualité de vos œuvres bien sûr, c’est si vous êtes capable de fédérer du monde pour toute la durée de l’exposition. Il faut donc pouvoir se prévaloir d’un réseau d’amis ou de clients. Si vous n’avez pas beaucoup vendu, ne craignez rien tant que vous pouvez vous engager à apporter des visiteurs tout le long de l’exposition. Préparez également un carnet d’adresses média, vous trouverez les coordonnées des journalistes sur les sites officiels des journaux. Mettre en avant la qualité de son réseau peut être un élément décisif. Aussi, pensez à valoriser votre book avec idéalement des articles de presse, ou des commentaires d’internautes et de clients. Un book ne doit pas seulement contenir du visuel, mais aussi du texte qui illustre votre travail et votre pensé.

MyArtMakers - Exposer en galerie

MyArtMakers – Exposer en galerie

Une galerie s’intéresse à votre travail

Alléluia ! Maintenant, prenez garde au contrat : est-ce que la galerie achète ou prend en consignation vos œuvres ? Le risque est plus important pour la galerie si elle achète directement, elle peut donc logiquement vous demander un moindre prix. Il est plus probable qu’elle vous propose de prendre votre travail en consignation et vous paiera votre part au moment de la vente, ce qui rend vos revenus incertains. Elle peut aussi vous offrir un montant forfaitaire mensuel qui vous assure plus de sécurité, mais il s’agit le plus souvent d’une avance de fonds sur votre part des ventes. Il est aussi possible que la galerie se réserve de se rembourser à même votre inventaire : soyez donc certain de ce que l’on vous propose.

Une galerie vous demandera presque systématiquement l’exclusivité. Elle doit être limitée dans le temps et doit s’appliquer à un territoire donné. Une exclusivité mondiale peut être intéressante si effectivement la galerie a les contacts nécessaires pour vous promouvoir partout.

Il est important d’être vigilant sur les détails de votre contrat, vous l’avez compris. La galerie peut en effet vous demander des frais d’exposition, un abonnement annuel ou des frais de promotion et de vernissage. Votre partenaire pourra aussi vous demander de produire un certain nombre d’œuvres par mois, voir par semaine. Evaluez donc votre capacité à répondre à ces besoins sans brimer votre capacité créatrice.

En ce qui concerne les droits d’auteur, la galerie peut vous demander de céder une partie de vos droits afin de reproduire vos œuvres sur des cartons d’invitation par exemple, ou pour leurs site web. Mais vous ne devez en aucun cas céder la totalité de vos droits à qui que ce soit.

Enfin, aux termes de la loi, le galeriste est requis de vous fournir un contrat, le RAAV publie à cet effet un excellent guide qui vous informe des différents types de contrats. Penchez vous y sérieusement, et en cas de doute pensez à faire appel à votre avocat ou à une personne bien avisée qui vous conseillera.

MyArtMakers - Exposer en galerie - L'art pour soi

MyArtMakers – Exposer en galerie – L’art pour soi

Le marché de l’art est un milieu difficile, c’est pourquoi il vous faut rester prudents et toujours agir en pleine connaissance de cause. Il s’agit de votre travail, de votre carrière, de vos œuvres. Ne vous laissez pas marcher sur les pieds ! Le site MyArtMakers propose une alternative ou une option supplémentaire intéressante pour se faire connaitre sur internet, tout en prenant un pourcentage sur vos oeuvres vendues bien inférieur à celui d’une galerie traditionnelle. L’inscription est gratuite !

Retrouvez les autres articles du Guide Artiste sur Le Mag MyArtMakers en vous inscrivant à notre newsletter !

 

Artiday

Artiday

Artiday est la première place de marché sociale de l'art contemporain. Nous sommes de grands passionnés d'art contemporain et nous œuvrons pour transmettre cette flamme au plus grand nombre.

9 Comments

  • Bonjour, j’aimerais exposer mes œuvres dans une galerie. Aurez-vous des conseils ?

  • tounsi miloud dit :

    artiste plasticien specialisé sur un style resant; art graphique sur sable naturel; sites historiques. je veux faire mieux connaitre ce style

  • Lesca dit :

    Bonjour,
    Je suis une artiste plasticienne, spécialisée dans le travail de la matière.(Céramique, bois, métal…) J’ai déjà fait des expositions en France et à l’étranger en rencontrant un certain succès. Aujourd’hui je me sens prête à entamer une collaboration pérenne avec une ou plusieurs galeries mais je suis un peu perdue. Pouvez-vous me donner quelques clefs pour faire le bon choix.

    • Pauline Roux dit :

      Bonjour Lesca,

      Je vous invite à relire notre article, nous avons donné des clefs aux artistes. Il faut choisir une galerie en cohérence avec votre travail et qui vous accompagne dans la promotion de votre travail, pas un marchand de ‘mur’. Bien à vous, Pauline

  • le junter dit :

    Une vraie galerie ne fait rien payer et s’occupe de tout mais prend un pourcentage , en général 50 %. Attention à tous ceux qui cherchent à exploiter les artistes, loueurs de cimaises par ex.

    • Desardec dit :

      une vraie galerie ne fait rien payer…peut-être! mais elle prend 50%.
      Par comparaison certain  » loueur de cimaise » comme vous les appelez vous demandera une certaine somme pour un temps définie et une participation sur les ventes bien en de ça des 50 % que vous prenez comme exemple et le calcul sera vite fait… Je parle évidemment d’une galerie bien en place qui s’occupe de tous les à côtés. Affiche, cocktail, contact, invitations..etc et bien entendu un contrat en bonne et due forme

      Des galeries comme cela existent aussi

Leave a Reply