7 Brune, le matériau conduit la forme | LE MAG D'ARTIDAY
Interviews d'artistes

Brune, le matériau conduit la forme

By 1 octobre 2014 septembre 25th, 2015 No Comments

Dans toute manière réside une source brute de créativité, Brune la saisie

Rencontre avec Brune, une artiste qui s’inspire du matériau qu’elle travaille afin de révéler les formes et les matières qui le composent. 

Brune - La Joueuse de Viole

Brune – La Joueuse de Viole

MyArtMakers : Brune, pouvez-vous tout d’abord vous présenter à nos lecteurs ?

Brune : Je suis sculpteur depuis 2009. Mes inspirations sont diverses, qu’elles soient artistiques ou liées à la nature. Dans mon travail de sculpture j’aime m’inspirer du matériau que je travaille afin de révéler les formes et les matières qui le composent

Je pratique la taille directe sur pierre et bois ainsi que le modelage. Mes créations, entre figuratif et abstrait, témoignent d’une recherche des volumes, des formes et de la lumière. Je travaille sur des thèmes et des sujets variés dans une recherche constante de qualité dans le travail, d’émotion et de beauté.

MyArtMakers : Avez vous effectué des études dans le domaine artistique? Sinon, qu’est-ce qui vous a poussé dans cette voie ?

Brune : Je n’ai pas de formation initiale dans le domaine artistique, j’ai rencontré la sculpture par hasard en achetant un pain de terre au gré d’une promenade dans un magasin d’art. Ce fut une passion immédiate qui m’a conduite à vouloir apprendre les aspects techniques de la terre dans un premier temps (structures, cuissons, patines…) puis de la pierre et du bois. J’ai donc rejoint l’atelier Terre et Feu où j’ai rencontré deux professeurs : Dominique Rivaux et Eugène N’Sonde qui m’ont transmis leurs connaissances et leur passion des volumes et des matières.

J’ai également suivi des stages de moulage, de gravure, de techniques mixtes, etc. pour élargir mes connaissances et mes domaines de compétences.

Brune - Regate

Brune – Regate

MyArtMakers : Comment définiriez-vous votre démarche artistique ? Est-elle constante ou en perpétuelle évolution ?

Brune : Ma démarche artistique passe par le plaisir de la découverte des matériaux, des techniques, des volumes, de chaque sujet potentiel de sculpture. Dans la mesure où pour moi chaque pierre, chaque morceau de bois représente une nouvelle aventure, et souvent un nouveau challenge, ma démarche est par définition en constante évolution.

Je ne cherche pas à adapter mes sculptures et mes sujets à mon style ou à ma démarche, mais plutôt à trouver dans chaque projet la sculpture que j’ai envie de réaliser, qui de fait s’inscrira dans l’évolution naturelle de mon travail.

MyArtMakers : Quels sont vos médiums et quelle place tiennent-ils dans votre travail ?

Brune : Je suis sculpteur, je travaille la pierre, le bois et la terre. Je suis très attachée aux propriétés du matériau que je travaille. Je m’intéresse tout particulièrement à la pierre, matériau que je travaille en taille directe exclusivement.

Le matériau tient une place primordiale dans mon travail car c’est de la passion des matières qu’est née ma passion pour la sculpture, de leur sensualité.

Brune - Lemniscate

Brune – Lemniscate

MyArtMakers : Pouvez vous nous en dire plus sur vos techniques et méthodes de travail ?

Brune : Je travaille généralement la sculpture simplement avec ma massette et mes outils. Ce n’est pas un principe mais plutôt un rythme qui me convient sans le bruit et la poussière que dégagent les outils électriques ou pneumatiques.

Cela correspond à ma démarche de taille directe qui consiste, plutôt que de débiter rapidement un bloc pour le faire correspondre à un sujet préétabli, à approcher lentement une forme qui se met en place petit à petit.

D’ou tirez-vous vos inspirations ? Avez-vous un sujet de prédilection ?

Brune : Je ne recherche pas d’inspiration directe pour mes œuvres, j’aime à laisser aller mon esprit. Je m’entoure dans mon atelier de blocs à tailler que je vois ainsi tous les jours. Puis je laisse mon esprit se nourrir de ce qui m’entoure, m’émeut ou m’intéresse, et naturellement en premier lieu d’art à travers les expositions, les musées, les livres, etc.

Je pense que la cohabitation dans mon esprit de ces choses vues et des détails de ces blocs finit par faire jaillir, souvent au moment où je m’y attends le moins, une image ou une forme qui me mène à l’idée de la sculpture.

Lorsque vous commencez une œuvre, avez-vous une idée précise de l’aboutissement souhaité ?

Brune : Je commence généralement une œuvre avec une idée assez claire de ce que je souhaite réaliser dans une pierre ou un bois précis et cette idée m’accompagne et me guide tout au long de la taille.

Je me laisse cependant guider par la pierre ou le bois, ce qui est important en taille directe, pour adapter progressivement mon idée aux particularités du bloc.

Il peut m’arriver parfois, face à un bloc qui me plaît mais qui ne m’évoque aucune idée précise, de partir à l’aventure avec ma pointe ou ma gradine à la recherche des formes et des couleurs de la pierre. C’est une démarche qui me procure beaucoup de bonheur car elle permet de se laisser totalement aller au matériau, aux volumes et aux formes de la sculpture.

Brune - L'ombre de moi-même

Brune – L’ombre de moi-même

MyArtMakers : Avez-vous des artistes de référence ? S’ils représentent pour vous un apport majeur à l’évolution de l’art, que pensez-vous y apporter à travers votre propre travail ?

Brune : J’aime beaucoup nombre d’artistes et évidemment tout particulièrement de nombreux sculpteurs dont le travail m’accompagne dans mes créations. Ceux-ci sont très divers et parfois même très éloignés de mon univers de création.

J’aime beaucoup le travail de Barbara Hepworth par sa recherche permanente dans la création, la beauté de ses volumes et des matériaux utilisés.

Je ne cherche pas à apporter quoi que ce soit à l’art à travers mon travail, je me contente d’exprimer ce que je suis, ce que je ressens, ce que j’ai envie de réaliser car il me semble que c’est ce qu’un artiste a de plus important à exprimer, ce qui lui est personnel et ne peut être créé ainsi par personne d’autre.

MyArtMakers : Quelle a été votre dernière exposition ? Pourquoi avoir choisi celle-ci ?

Brune : Ma dernière exposition a eu lieu dans la Galerie du Front de taille de la Maison de la Pierre du sud de l’Oise. C’est une exposition que j’ai eu la grande joie de partager avec l’artiste peintre Albertine Trichon que je connais depuis l’enfance et dont j’aime beaucoup le travail. Nous avons intitulé cette exposition « Motifs », terme qui correspondait dans des sens différents à nos deux univers.

Cette exposition a été organisée suite au premier prix que j’ai obtenu lors d’un concours de sculpture à Saint-Maximin en réalisant une pièce intitulée « La Joueuse de viole ».

J’ai beaucoup apprécié de pouvoir exposer dans cette galerie qui, en plus d’être un très bel espace, est dédié à l’histoire de la pierre de Saint-Maximin (Un calcaire qui a servi à construire nombre de monuments parisiens) et à ses carrières et représente donc un espace qui fait écho à ma démarche. 

MyArtMakers : Quels sont vos prochains projets artistiques?

Brune : Je l’ignore encore… Je travaille actuellement sur un nu en albâtre et je suis entièrement plongée dans cette aventure complexe.

Lorsque je sculpte j’ai beaucoup de mal à mener plusieurs projets de front, mais je me suis rendu compte que cela ne m’empêchait pas d’entamer, inconsciemment, une réflexion qui n’éclora que lorsque mon esprit sera libéré du travail en cours.

Brune - Histoire d'un amour

Brune – Histoire d’un amour

MyArtMakers : Vous pouvez nous faire part d’une anecdote sur un de vos travaux/sujets ?

Brune : Une anecdote ? Mille anecdotes ? Chaque sculpture est intense et pleine de surprises, de moments difficiles et de grand plaisir… Alors comment choisir un moment parmi tous ceux qui me viennent à l’esprit ?

MyArtMakers : Quel est votre point de vue sur cette citation de Stanley Kubrick « J’ai une certaine faiblesse pour les criminels et les artistes ; ni les uns ni les autres ne prennent la vie comme elle est. » ?

Brune : Bien qu’ayant des parcours et des personnalités divers, ils se retrouvent dans la recherche de quelque chose d’intérieur qu’ils cherchent en dehors, une incapacité à se satisfaire d’un code, d’une image dont beaucoup se contentent. Cela les pousse à chercher plus loin, qu’il s’agisse d’une quête de leur nature sauvage ou d’une reconnaissance extérieure, alors que finalement la réponse est en eux. Cette nécessité de chercher plus loin à l’intérieur de soi, parfois jusqu’à l’excès est pour l’artiste ce chemin qui va de lui-même jusqu’à lui-même et ce parcours est le plus beau que l’on puisse trouver car il est unique.

Merci Brune ! Retrouvez le travail de Brune Somogyi.

Button Text

Artiday

Artiday

Artiday est la première place de marché sociale de l'art contemporain. Nous sommes de grands passionnés d'art contemporain et nous œuvrons pour transmettre cette flamme au plus grand nombre.

Leave a Reply